Ce que vous risquez en cas de fraude

CampusFrance rappelle que l'existence avérée de documents falsifiés dans un dossier de demande d'études en France entraînera les sanctions suivantes :

- Impossibilité d'obtention d'un visa pour la France pour une durée de 5 ans.
- Interdiction d'inscription dans tous les établissements publics français (circulaire n°2002-214 du 15/10/2002).
- En outre, une plainte pourra être déposée devant les autorités judiciaires compétentes, par CampusFrance ou par l'établissement dont les documents auront été contrefaits.