Balbine, étudiante à Perpignan

 

·         Parlez-nous de votre parcours académique en France

Je suis en Master 2 recherche Droit comparé de l'Afrique Francophone option droit privé à l'université de Perpignan. Cette formation est très dense et riche en ses variétés de matière juridique, historique, politique, géopolitique et autres. Elle m'a permis de cerner surtout les contrats internationaux au sein de l’Union Européenne ; de ce fait j'ai une vision globale de ce qu'est l'arbitrage. 

·         Comment trouvez-vous la ville dans laquelle vous étudiez ?  (transports, cadre de vie, ambiance)

La ville de Perpignan ne requiert que deux moyens de transport qui sont : les TGV et les bus. Par rapport aux autres villes, Perpignan est une petite ville, et très calme. Elle ne détient pas beaucoup de centre de loisirs mais plutôt des sites touristiques comme : la Cathédrale, la Castillet, le Palais du Roi de Majorque et autres...

·         Vos impressions sur votre 1èreannée d’étude en France ? Qu’est ce qui a été difficile ? Qu’est-ce qui vous a plu ? 

 

Ma première année a été une année de tremplin et de découvertes m’ayant permis d’aller plus loin dans mes études.

 

L'adaptation au climat hivernal, l'accent des français, leur style et mode de vie, et l'alimentation  ont été les éléments les plus difficiles auxquels je me suis adaptée. Ensuite, l’actualisation de mes pièces pour la caf, la sécurité sociale, la CMU et autres n'ont pas été sans difficultés.

 

Ce qui m'a plu c'est le sérieux et la rapidité dont fait preuve les travailleurs à divers niveaux : à la préfecture, la sécurité sociale pour la délivrance de la vignette, la carte vitale. J'ai beaucoup apprécié  le dynamisme et l'organisation de l'administration universitaire (la faculté internationale de droit francophone) pour le déroulement des cours et examens avec rigueur et promptitude. 

·         Une anecdote sur votre séjour ? Vos conseils pour réussir ?

 

Celle qui m'est restée est le jour où je me suis égarée en retournant dans ma colocation après les cours. Il faisait très froid et à la descente du bus  je me suis trompée de voie et j'ai erré sous ce froid pendant près de 45 mn sans retrouver ma résidence. Prise de peur, j'ai été obligée de prendre le taxi car on m'avait dit que les taximen connaissent presque toutes les adresses de la ville grâce au GPRS. L’adresse de mon domicile  que je connaissais a rendu les recherches aisées.

 

Pour réussir ses études en France, il faut avoir une détermination rigoureuse, être  assidu au cours, fréquenter régulièrement la bibliothèque pour la lecture et les recherches, avoir de bonnes fréquentations amicales car dit-ton "les mauvais amis ou fréquentations corrompent les bonnes mœurs". Il faut également être optimiste et solliciter l'aide de Dieu pour ne pas trébucher dans ce parcours regorgé de défis.

 

·         Qu’auriez-vous aimé savoir avant votre arrivée en France ? 

J'aurais aimé savoir la stratégie pour traverser les grandes voies, la manière de se comporter avec les français, car les cultures ne sont pas les mêmes.